Chargement en cours
Un bloqueur de publicité a été détecté sur votre navigateur pouvant entraîner des erreurs d'affichage sur notre site.
Aucun contenu publicitaire n'étant ici diffusé, nous vous invitons à désactiver cette restriction pour ce site en cas de problème. ×

Rencontre avec Adrien TAQUET, Secrétaire d’Etat à la Protection de l’enfance

Le point de vue de l'ANEF 63 sur la protection de l'enfance

Accueil Articles Rencontre avec Adrien TAQUET, Secrétaire d’Etat à la Protection de l’enfance

Vendredi 12 avril dernier, l’ANEF 63 participait à une table ronde avec Monsieur Adrien TAQUET, Secrétaire d’Etat à la Protection de l’enfance, accueilli par Madame la Préfète du Puy-de-Dôme et Monsieur le Président du Conseil départemental du Puy-de-Dôme, en présence des acteurs de la protection de l’enfance : Alteris, l’ADSEA 63, l’Aide Sociale à l’Enfance du Puy-de-Dôme, la Protection Judiciaire de la Jeunesse Auvergne-Rhône Alpes et le Tribunal de Grande instance de Clermont-Ferrand. Etaient également présents l’ARAMIS, l’ARPHE et le Centre départemental de l’enfance et de la famille.

Contexte, difficultés, expériences d’alternatives au placement innovantes pour mieux sécuriser le parcours de vie des enfants, Monsieur Adrien TAQUET était invité à rencontrer des acteurs de la protection de l’enfance, des enfants et des jeunes, visiter des lieux d’accueil et recueillir des témoignages sur les modalités en place en termes d’alternatives au placement et de diversification des accompagnements dans le département. Cette visite s’inscrit dans le cadre de la préparation du pacte pour l’enfance qui sera présenté en juin 2019.

 

L’ANEF 63 défend une meilleure préparation à la sortie du dispositif de l’Aide Sociale à l’Enfance

« L’âge de 18 ans ne doit plus correspondre à l’arrêt du droit à un accompagnement pour le jeune, mais plutôt à un point de passage repéré, préparé et accompagné vers sa vie d’adulte et garantir l’accès à l’autonomie, à une vie sociale et citoyenne après 18 ans[…] Le parcours en protection de l’enfance ne peut pas se terminer juste par une fin ! » (Hélène ROSSIGNOL, Directrice du Pôle Enfance / Jeunesse)

 

Forte d’une expertise de près de 60 ans dans la lutte contre l’exclusion et en matière de protection de l’enfance, l’ANEF 63, par la voix d’Hélène ROSSIGNOL, Directrice du Pôle Enfance / Jeunesse, a ainsi fait valoir ses préconisations pour que la sortie du dispositif de protection de l’enfance ne soit pas une entrée dans le monde de l’exclusion et le début ou retour à une marginalisation. Au contraire, l’ANEF 63 entend sécuriser le parcours de l’enfant jusqu’à la sortie du dispositif en mobilisant l’ensemble des services et compétences de l’association, en développant des accompagnements intensifs et en s’appuyant sur les ressources de la famille et des jeunes.

 

Le développement des mesures AEMO avec hébergement et AEMO/AED intensives : des alternatives au placement

Depuis 18 mois, l’ANEF 63 expérimente des mesures alternatives au placement des enfants, en proposant une Assistance éducative en milieu ouvert avec hébergement ainsi que des accompagnements intensifs. Notre objectif est d’adapter l’accompagnement aux besoins et à la situation familiale, tout en travaillant sur la restauration d’un cadre de vie adapté et sécurisant pour les jeunes et leur famille en mobilisant et en renforçant leurs ressources propres.

 

L’ANEF 63, acteur majeur de la protection de l’enfance dans le Puy-de-Dôme

Depuis sa création, l’ANEF 63 remplit des missions de protection de l’enfance dans le département du Puy-de-Dôme, avec l’accueil et l’accompagnement éducatif de mineurs et de jeunes majeurs orientés par l’Aide Sociale à l’Enfance ou la Protection Judiciaire de la Jeunesse.

L’ANEF 63 gère trois établissements et services : un Foyer éducatif pour les jeunes âgés de 15 à 21 ans, un Service d’Action Educative en Milieu Ouvert ainsi qu’un service dédié à l’accueil et l’accompagnement des Mineurs Non Accompagnés.