Chargement en cours
Un bloqueur de publicité a été détecté sur votre navigateur pouvant entraîner des erreurs d'affichage sur notre site.
Aucun contenu publicitaire n'étant ici diffusé, nous vous invitons à désactiver cette restriction pour ce site en cas de problème. ×

Lancement de la concertation sur l’enfance protégée

GYNGER/L'autre info sur la famille, l'enfance et l'éducation/ www.gynger.fr

Accueil Articles Lancement de la concertation sur l’enfance protégée

 

 

 

La concertation sur la protection de l’enfance a été lancée hier par le secrétaire d’Etat Adrien Taquet. Six groupes de travail vont se réunir d’ici la fin du mois de juin « afin de faire des recommandations pour améliorer la prise en charge des enfants ». Ces recommandations viendront nourrir une stratégie nationale pour l’enfance que le secrétaire d’Etat présentera cet été. « Elle aura pour ambition de rompre les inégalités de destin et d’améliorer le sort des enfants protégés ».

 

Voici la liste des six groupes constitués telle que communiquée par le service de presse :

 

– Sécuriser les parcours de l’enfant : pour éviter les ruptures de parcours et les pertes de chances des enfants protégés. Ce groupe sera co-présidé par Stéphane Troussel, Président du Département de Seine-Saint-Denis et Marianne Antunes, Présidente de l’Association Nationale des Maisons d’Enfants à Caractère Social (ANMECS) avec l’appui d’un magistrat.

 

 Développer les modes d’accueil de type familial : pour répondre aux défis de ces métiers et mieux accueillir les enfants. Ce groupe sera co-présidé par Patrick Weiten, Président du Département de Moselle et Bénédicte Aubert, Présidente de l’Association Nationale des Placements Familiaux, Secrétaire générale de la Convention Nationale des Associations de Protection de
l’Enfant (CNAPE).

 

– Mieux accompagner les enfants en situation de handicap : pour répondre aux besoins éducatifs, médicaux et médico-sociaux des enfants qui cumulent mesures de protection et handicap. Ce groupe sera co-présidé par Michel Autissier, Président du Département du Cher et Jean-Jacques Coiplet, Directeur général de l’Agence Régionale de Santé des Pays de la Loire.

 

– Promouvoir l’ambition scolaire des enfants : pour rompre les inégalités de destin, ces enfants vulnérables ont droit comme les autres à une scolarité normale. Ce groupe sera coprésidé par Marie-Christine Cavecchi, Présidente du Département du Val d’Oise et un recteur.

 

– Diffuser une culture de la transparence et de la qualité des lieux d’accueil : garantir la sécurité des enfants accueillis et le contrôle des structures. Ce groupe sera co-présidé par Philippe Grosvalet, Président du Département de Loire-Atlantique et Véronique Ghadi, Directrice de la Qualité et de l’Evaluation à la Haute autorité de Santé.

 

– Renforcer le pilotage de la politique publique et la participation des enfants et de leurs familles : pour une meilleure lisibilité de l’action publique à destination des enfants protégés et pour donner la parole à ceux qui sont directement concernés. Ce groupe sera co-présidé par Frédéric Bierry, Président du Département du Bas-Rhin, Président de la commission Solidarité et Affaires sociales de l’ADF, membre du Conseil national de la Protection de l’Enfance (CNPE) et Jean-Philippe Vinquant, Directeur Général de la Cohésion Sociale (DGCS) avec l’appui d’un magistrat.