Chargement en cours
Un bloqueur de publicité a été détecté sur votre navigateur pouvant entraîner des erreurs d'affichage sur notre site.
Aucun contenu publicitaire n'étant ici diffusé, nous vous invitons à désactiver cette restriction pour ce site en cas de problème. ×

Evolution des aides personnelles au logement au 1er janvier 2021

MISE EN ŒUVRE POUR LES ASSISTANTS MATERNELS ET LES ASSISTANTS FAMILIAUX

Accueil Articles Evolution des aides personnelles au logement au 1er janvier 2021

Suite à la mise en place du prélèvement à la source, les CAF s’ adaptent afin que les allocations soient également versées en fonction de la situation en temps réel.

Pour les assistants maternels et familiaux, ils devront dorénavant effectuer  chaque trimestre à compter du 01 janvier 2021, l’actualisation de l’abattement forfaitaire sur leurs ressources.

http://www.caf.fr/allocataires/actualites/2020/les-aides-personnelles-au-logement-evoluent-0

Nous insistons sur le fait que les assistants maternels et familiaux actuellement bénéficiaires d’aides au logement, dont la situation professionnelle n’ est pas connue de la CAF ou caisse de MSA dont ils dépendent, doivent se signaler auprès de leur caisse pour que leur aide prenne en compte leur régime d’imposition spécifique et soit correctement calculée.

Les assistants maternels et familiaux continueront en effet à bénéficier de la prise en compte de l’abattement forfaitaire sur leurs ressources, en cas d’option pour ce régime. Dans le cas où l’abattement n’aura pu être transmis de manière automatisée aux caisses dont ils dépendent, un abattement forfaitaire mensuel de 1195 euros sera appliqué à leurs ressources et pourra être révisé à la suite d’une déclaration spontanée de l’assistant.

1ère situation : l’abattement fiscal effectif de l’assistant maternel ou l’assistant familial apprécié est inférieur à l’abattement fiscal forfaitaire mensuel de 1 195 euros

Dans ce cas, l’abattement fiscal forfaitaire mensuel de 1 195 euros lui sera appliqué par défaut sur cette période de référence : l’assistant maternel ou familial n’aura aucune démarche à faire.

2ème situation : l’assistant maternel ou l’assistant familial estime que son abattement fiscal effectif,  est supérieur à l’abattement fiscal forfaitaire mensuel de 1 195 euros appliqué sur cette période.

Dans ce cas, l’assistant est invité à déclarer le montant effectif de son abattement auprès de sa CAF/CMSA dès janvier 2021, puis à l’actualiser selon l’évolution de son activité d’accueil sur les trois derniers mois avant chaque échéance de recalcul via une télé procédure est à l’étude. A défaut de déclaration, c’est l’abattement forfaitaire de 1 195 € qui sera appliqué à chaque échéance de recalcul.

Nous vous invitons à lire attentivement  la fiche ci jointe  à destination des  employeurs personnes morales des  assistants maternels et familiaux.