Chargement en cours
Un bloqueur de publicité a été détecté sur votre navigateur pouvant entraîner des erreurs d'affichage sur notre site.
Aucun contenu publicitaire n'étant ici diffusé, nous vous invitons à désactiver cette restriction pour ce site en cas de problème. ×

Étude sur l’accès à l’autonomie des jeunes placés : 1 jeune sur 3 évoque des faits de violence durant le placement

Etude menée par Isabelle Lacroix, Isabelle Frechon, Pascale Dietrich et Sarra Chaieb, publié le 7 juillet 2021 dans "The Conversation"

Accueil Articles Étude sur l’accès à l’autonomie des jeunes placés : 1 jeune sur 3 évoque des faits de violence durant le placement

Libérer la parole sur les violences faites aux enfants placés

En 2018, 187 000 mineurs et jeunes majeurs étaient pris en charge par les services de l’Aide sociale à l’enfance. Leur placement est motivé par la nécessité de les protéger de la violence familiale ou de pallier la défaillance ou l’absence des parents. Dans le cadre d’une recherche sur l’accès à l’autonomie de ces jeunes, nous avons mené des entretiens auprès d’une centaine d’entre eux dans la période qui suit leur sortie de placement.

Lors de ces échanges, environ un jeune sur trois a évoqué de façon spontanée des faits s’apparentant à de la violence lors du placement. À partir d’un document de travail publié par l’INED, nous proposons de dresser un état des lieux de cette violence en tentant d’analyser les rapports sociaux conduisant à ces situations.

la suite de l’article ici https://theconversation.com/liberer-la-parole-sur-les-violences-faites-aux-enfants-places-163923?utm_source=twitter&utm_medium=bylinetwitterbutton