Chargement en cours
Un bloqueur de publicité a été détecté sur votre navigateur pouvant entraîner des erreurs d'affichage sur notre site.
Aucun contenu publicitaire n'étant ici diffusé, nous vous invitons à désactiver cette restriction pour ce site en cas de problème. ×

AU SECOURS! UN BEAU MÉTIER S’ÉTEINT

communiqué de presse de la Fédération Française de L'accueil Familial (FNAF) publié il y a un peu plus d'un an et toujours d'actualité

Accueil Articles AU SECOURS! UN BEAU MÉTIER S’ÉTEINT

COMMUNIQUE DE PRESSE
Au secours, un beau métier s’éteint !
Placer un enfant dans une famille d’accueil c’est lui donner une chance supplémentaire de s’épanouir, de préparer son autonomie et de devenir un adulte responsable capable de s’intégrer dans sa société de demain.

Pour les Départements, c’est le mode de prise en charge le moins dispendieux et pourtant on réduit encore et encore les moyens financiers des assistants familiaux.

Depuis la loi du 27 juin 2005, l’assistant familial est un travailleur social reconnu, un membre diplômé de l’équipe de l’aide sociale à l’enfance et un expert de la fonction.

Le rapport de l’IGAS de mars 2013 informe de la difficulté des services gardiens à recruter des assistants familiaux et l’enquête FNAF de Janvier 2018 révèle que 33% des assistants familiaux actuellement en poste atteindront l’âge de la retraite dans 5 ans et à 10 ans d’ici, seulement 37% seront en âge d’exercer ; on voit bien que la relève n’est pas assurée.

Que fait-on aujourd’hui pour assurer la prise en charge des enfants confiés à l’aide sociale à l’enfance dont le nombre augmente chaque année (rapport ONED de Novembre 2014 suivi du rapport ONEP de Mars 2016) ?

Pourquoi les employeurs, publics ou privés, ne parviennent-ils pas à étoffer l’effectif et pas même à le maintenir ?

Mesdames, Messieurs les Présidents des Conseils Départementaux, Mesdames, Messieurs les Présidents d’associations, vous qui employez des assistants familiaux, vous intéressez-vous réellement à leurs conditions de travail ?

Entendez-vous l’inquiétude des assistants familiaux qui vous alertent, vous sollicitent et vous proposent des idées pour revaloriser leur métier, améliorer les pratiques et ainsi donner envie aux personnes intéressées de s’engager dans la durée ?

Quelle place réservez-vous aux 31% d’enfants relevant du handicap et/ou présentant des troubles du comportement envahissants – enquête FNAF Janvier 2018 ?

La FNAF en appelle à vous, Monsieur le Président de la République, Mesdames et Messieurs les Présidents des Conseils Départementaux et Présidents d’associations, afin qu’un réel dialogue social se construise avec ces professionnels pour que leurs métier et rôle soient réellement reconnus et valorisés à leurs justes valeurs au niveau national.

ENQUETE FNAF 2018
Les chiffres évoqués dans ce communiqué résultent de l’enquête réalisée par la FNAF en Décembre 2017 et Janvier 2018 auprès de ses adhérents.

Nous vous invitons à prendre connaissance de la totalité des réponses en téléchargeant le fichier ci-dessous :

Présentation enquête FNAF 2018

http://www.fnaf.fr/wp-content/uploads/2018/06/Pr%C3%A9sentation-enqu%C3%AAte-FNAF-2018.pdf

Publié le 22 février 2019

Liens