Chargement en cours
Un bloqueur de publicité a été détecté sur votre navigateur pouvant entraîner des erreurs d'affichage sur notre site.
Aucun contenu publicitaire n'étant ici diffusé, nous vous invitons à désactiver cette restriction pour ce site en cas de problème. ×

ENFANTS PLACES: LES SACRIFIES DE LA RÉPUBLIQUE-reportage

Eysines (33) : un documentaire de "Pièces à conviction" pointe des violences dans le foyer de l’enfance et les dysfonctionnements de l'ase

Accueil Articles ENFANTS PLACES: LES SACRIFIES DE LA RÉPUBLIQUE-reportage

En 2017, huit éducateurs girondins avaient écrit une lettre ouverte pour dénoncer laviolence omniprésente dans ce foyer. Deux d’entre eux témoignent dans le film.

Après le visionnage des scènes en caméra cachée, la directrice adjointe du CDEF d’Eysines annonce dans le film qu’une enquête va être demandée à la justice.

Elle aussi interviewée par le réalisateur Sylvain Louvet, la vice-présidente du Département, Emmanuelle Ajon, avoue son impuissance. « Certains enfants ont besoin de soins, de soins psychiatriques. Nous sommes seuls à gérer le problème. Nous n’en avons pas les moyens et pas les compétences. »

Des élus du Département de la Gironde tiennent une conférence de presse ce jeudi pour répondre aux accusations.

rance 3 diffuse ce mercredi à 21 heures un documentaire intitulé « Enfants placés, les sacrifiés de la République » dans l’émission « Pièces à conviction ». 300 000 enfants sont placés chaque année en France.

Une partie du film est tournée en caméra cachée dans le CDEF (centre départemental  de l’enfance et de la famille) d’Eysines géré par le Département de la Gironde. Dans ce document que nous avons pu nous procurer en avant-première, on y voit des scènes de maltraitance d’éducateurs sur des enfants.

Bande-annonce de l’enquête de « Pïèces à conviction »